Mieux comprendre le Karaté  

Le Karaté d’Okinawa (petite île entre le Japon et la Chine) est le Karaté d’origine (nom d’origine Tôde) plus proche de ses racines chinoises que la plupart des styles modernes.

Le karaté vient de Chine. Cette boxe chinoise était connue à Okinawa sous le nom de Tō-De depuis le XVe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle, puis d'Okinawa-Te.

Au début du XXe siècle, la prononciation okinawaïenne du mot Tō-Te a été remplacée par la prononciation japonaise Karaté , littéralement «main de Chine», sans changer l'écriture.


Signification du nom Karaté

Karaté signifie « la voie de la main » et du vide".

Une traduction du kara plus dans l'esprit bouddhique serait : avec un esprit sans attache, sans jugement, sans forme. La main étant utilisée plutôt qu'une arme pour des raisons historiques liées à la naissance de cet art, et le vide étant représentatif de l'angle sous lequel doit être abordée cette voie du combat..

Cependant, à l'origine, karaté était écrit « Tō-de », « la main de Chine »). En 1935, en raison de la montée du nationalisme japonais, et aussi surtout à cause de l'antagonisme sino-japonais, et pour faciliter la reconnaissance et la diffusion du karaté, Gichin Funakoshi a remplacé ces kanjis par l'orthographe actuelle, pour « gommer » l'origine chinoise, sacrifiant ainsi à l'usage japonais du moment.



La pratique


Le Tôde est basé sur des techniques de percussion utilisant les différentes parties du corps comme des armes naturelles (doigts, mains ouvertes et fermées, avants-bras, pieds, tibias, coudes, genoux, tête, épaules, etc.) en vue de bloquer les attaques d’un ou plusieurs adversaires et/ou d'attaquer, mais également sur des techniques regroupant des parades, des esquives, des balayages, des projections et des clés.


Les bases des cours Karaté-Do (Tôde) :


Le Tôde sport de combat et/ou art martial ?

Le Tôde c’est également l’aspect Justu ( self-défense)

Le karaté comme arme de santé

Retour en haut de la page

Retour à l’acceuil

Le KARATÉ D’OKINAWA Le TÔDE

Un Karaté traditionnel selon ses origines

Le Karaté d’Okinawa (Tôde) « Un Art, une Voie » Confiance en soi, force et paix intérieure.  

Contrairement au Karaté sportif en Karaté-D’Okinawa, on utilise les techniques respiratoires et les principes énergétiques, que l'on peut retrouver dans certaines formes de pratique (kata), reposant sur des préceptes issus tout droit du Qi Gong, et ceci afin de privilégier l’harmonie intérieure.  

Sa pratique insiste énormément sur la fluidité, la spontanéité et la souplesse.

L’aspect self- défense autorise toutes les techniques et parties du corps (avec contrôle) et s’effectue contre un ou plusieurs adversaires avec ou sans armes (bâton, canne, couteau…).